France : Des citoyens, boycottent le nucléaire en achetant et construisant un parque éolien privé.

Pour tous ceux qui croient encore qu'il faudrait couvrir la France entière d'éoliennes pour concurrencer le nucléaire, ou encore que sortir du nucléaire, signifierait retourner à la bougie, cette nouvelle apporté par cet article de Côme Bastin Journaliste de We Demain va faire grands bruits. En effet, à Béganne, en Bretagne, 1000 Bretons, on décidé de ne plus dépendre ni du nucléaire d'Areva ni d'EDF en construisant un parc d'éoliennes privé. 


Bravo à eux ! Il ne s'agit pas d'un énorme parc d'ont on ne sait combien d'hectare non mais d'un tout petit parc, et pourtant qu'elle performance  ! Seul quatre éoliennes vont suffire à produire dès juillet, 20 millions de kWh par an - soit l'équivalent de l'incroyable performance de la consommation de 8 000 ménages hors chauffage et en plus permettra d'éviter le rejet dans l'atmosphère de 5 300 tonnes de CO2 tous les ans. Lien


Voilà qui devrait mettre fin à l'idée que l'énergie éolienne est peu efficace, que sortir du nucléaire signifie, retourné à la bougie et que cela ferait exploser les émissions de CO2. 


"À l'origine, un couple d'agriculteurs retraités qui, en 2002, souhaitent installer une éolienne dans leur jardin. Devant le prix de l'engin et la lourdeur des procédures, ils se regroupent avec une vingtaine d'autres habitants pour créer un parc collectif sous la houlette de l'association Éoliennes en pays de Vilaine. Après plusieurs prospections ratées, le site de Béganne est retenu en 2005."


"En 2007 est créé, la SARL Site à Watts,    qui réunit 84 citoyens pour couvrir les frais d'études techniques nécessaires au dépôt d'une demande d'autorisation de permis de construire. L'autorisation accordée en 2009 par le préfet du Morbihan. La vraie collecte de fond peut alors commencer : 12 millions d'euros sont nécessaires pour acheter les quatre éoliennes. 2,3 millions sont collectés auprès d'un millier de particuliers, le reste est prêté par des banques : le Crédit Coopératif, Oséo, les banques Ethiques La Nef et Triodos." Et le projet est construit  Lien   


Mais alors que ce parc est une première en France, il aurait passé totalement inaperçu en outre-Rhin, où la révolution énergétique citoyenne se passe sans que presque aucuns médias français en parlent. En effet, à l'heure actuel l'Allemagne, à vu sa production d'énergie renouvelable dépasser, celle du nucléaire en 2011. Lien Depuis la production des énergies renouvelables allemande n'a cesser d'augmenter,  elle atteint aujourd'hui presque deux foi celle de l'atome. Si une performance si sensationnelle vient d'être atteint, en si peu de temps, c'est en grande partie grâce aux citoyens en Allemagne, un kilowattheure renouvelable sur deux provient d'une coopérative d'énergie ou d'un équipement installé chez un agriculteur. En Allemagne 46% de la capacité de production des énergies renouvelables sont directement aux mains des particuliers, souvent organisés en coopérative. Lien



En conclusion, l'Allemagne est en train de réussir et de quitter le nucléaire proprement et cela est due en grande partie par l'énergie citoyenne. 


Si en france les idées reçues qu’on entend fréquemment dans les médias, sont, que la sortie du nucléaire ruinerait l’Allemagne, ferait exploser les émissions de gaz à effet de serre, serait amèrement regrettée par les citoyens… On voit surtout avec le recul et les années qui passent, que les prédictions tant annoncés ne ne se sont jamais avérée, même si en 2012 elle a légèrement dépassé ses émissions, cela n'était pas liées à la politique de sortie du nucléaire mais à des raisons conjoncturelles due,  à de l’état mondial du marché de l’énergie. En effet le boom des gaz de schiste aux USA avait réduit la demande en charbon, poussant vers le bas les prix de la lignite, plus émettrice. 


De plus elle n'a jamais exporter autant d'électricité que depuis, ces denier temps de quoi enterrer le mythe selon le quel le pays importerait massivement pour compenser l'arrêt de ses réacteurs. Lien 

   


Jusqu'ici en France, la politique énergétique a toujours été esclave des décisions des géant, EDF et d'AREVA, mais en privatisant l'énergie et en la rendant citoyenne, les choses changent, les citoyens de Begane viennent de réussir à ce que 8000 foyers ne dépenseront plus de l'énergie nucléaire, et cela, c'est un parfait boycotte de l'énergie nucléaire. En produisant leurs propre électricité, ces citoyen ne seront plus jamais esclave de la politique nucléaire de ces entreprises. 


8000 foyer, qui ne dépenseront plus de nucléaire, c'est un pas concret, pour la sortie progressive du nucléaire, cela le sera d'autant plus si d'autres citoyens se lancent à leurs tours dans d'autre projet. La révolution énergétique pourrait donc être citoyenne en France, comme elle l'est en Allemagne. Tout ce qui sera produit proprement n'aura plus lieu de l'être avec le nucléaire, ni avec le charbon, de quoi tordre le coup à l'idée qu'il faudrait forcément compenser un arrêt du nucléaire par du charbon, puisque le charbon est tout autant à éliminer que le nucléaire, le réchauffement climatique ne devrait donc plus être un argument pour défendre le nucléaire, et l'idée que le charbon est la seul option nécessaire à la transition énergétique est vraiment à proscrire dans le débat énergétique, c'est juste un faux débat, puisque des solution non polluante existent, et que le parc de Béganne en est une des nombreuse preuves. 



"« J'ai le sentiment que l'énergie citoyenne va gagner du terrain en France et que Béganne va faire des émules », assure Pierre Jourdain, directeur de site à Watts, la SARL créée par l'association Éoliennes en pays de Vilaine, qui aide à développer d'autres parcs éoliens citoyens dans la région. Depuis quelques mois, particuliers et collectivités d'Auvergne, des Côte d'Armor ou de la Nièvre sollicitent ses conseils pour créer leur parc. « Comment marche une éolienne, comment on négocie avec une banque, cela s'apprend. Il y a un vrai travail d'éducation populaire à faire pour développer l'énergie citoyenne. » Actuellement, Pierre Jourdain prépare le montage financier du futur parc éolien citoyen de Sévérac Guenrouët, en Loire-Atlantique, dont le chantier devrait démarrer en septembre." "Le parc était  officiellement inauguré le 14 juin, en présence de journalistes." Lien  


Oliver Starc 


Pour lire l'article de Côme Bastin Journaliste We Demain : Mille Bretons créent le premier parc éolien citoyen de   France - cliquez ici