EDF interdit François Hollande de fermer la centrale de Fessenheim

La promesse de François Hollande s'écroule, la centrale deFessenheim ne sera pas fermée.  


C'est désespérant ! Ce mercredi, les journaux nous faisaient découvrir avec consternation que, malgré la volonté du gouvernement, la centrale de Fessenheim ne sera pas fermée en 2016 ! 


Explication : 

Hé oui c'est incroyable, en effet cela fait de nombreuses années que selon la loi en vigueur, seuls les exploitants des centrales nucléaires, EDF et l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont le droit de décider si, oui ou non, une centrale doit être arrêtée. Ce qui veut dire que si, par malheur l'électricien n'a aucune intention de fermer une centrale parce que cela peut encore lui rapporter beaucoup d'argent au détriment de la sûreté nucléaire et que l'ASN l'a autorisé à prolonger sa production, le gouvernement ne peut aller contre cette décision. Or justement, c'est le cas de la centrale nucléaire de Fessenheim, puisque EDF et l'ASN viennent de décider que cette centrale, malgré sa vétusté, pouvait encore être rentable. La centrale ne sera donc pas fermée en 2016 et le gouvernement est totalement impuissant devant cette décision. C'est ce que nous apprennent les journaux ce mercredi. 


Je suis perplexe. Comment la France a-t-elle pu passer les rênes du pouvoir politique énergétique aux constructeurs des centrales nucléaires EDF et Areva et aux promoteurs de l'énergie nucléaire ASN ? Comment se fait -il que depuis tant d'années (bien avant l'arrivée de Hollande) cette loi folle et totalement irresponsable a-t-elle été admise ? Comment allons-nous espérer que le gouvernement puisse atteindre ses objectifs de réduire la part du nucléaire de 50 % d'ici 2025 si, par ailleurs, les seuls à pouvoir prendre cette décision, sont les promoteurs de l'énergie nucléaire ? En attendant, EDF parle d'augmenter la durée de vie du parc nucléaire de 10 ans ! Si l'ASN accepte ce projet, même si le gouvernement était contre, on ne pourrait plus rien faire ! À ce rythme j'ai bien peur qu'il soit impossible pour le gouvernement de tenir ses objectifs de réduction de 50% du nucléaire d'ici 2025. Comment allons-nous espérer voir cette part diminuer, si systématiquement, dès que le gouvernement exprime sa volonté de fermer une centrale, EDF, AREVA et l'ASN s'y opposent et imposent leurs propres décisions ?  


Et voilà, le gouvernement est bloqué par les lois qu'il a lui-même établies. Changer cette loi, serait donc la seule chose à faire. Mais à ce stade, changer la loi semble bien difficile. Si le gouvernement n'arrive plus à imposer sa volonté, que devenons-nous si la politique est incapable de changer quoi que ce soit ? Une pétition à l'attention du gouvernement s'impose, mais comment s'y prendre ? J'attends vos idées. Ici 


Déjà le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les parlementaires à se ressaisir de la question lors du débat à l'Assemblée qui se tiendra cet automne. 


Par Oliver Starc (Journaliste citoyen pour Journal Nucléaire)


Voici les articles de ce Mercredi: 




Nucléaire : la transition énergétique enterrée à la pelle le 18 juin




Nucléaire: le gouvernement recule sur la fermeture des réacteurs 




Le gouvernement capitule en rase campagne face au lobby du nucléaire



Source complémentaire :



Qui peut decider de fermer une centrale nucleaire



commentaires sur la page FB du site