La voiture à hydrogène débarque. Miracle ou Mirage vert ?

"Une tonne d’hydrogène nécessiterait selon eux 52.000 kWh d’électricité pour sa production. 7.100 TWh de courant seraient nécessaires, soit plus de neuf fois la production d’électricité nucléaire du pays. 900 réacteurs nucléaire de 1.000 MW devraient être construits pour satisfaire la demande en hydrogène des transports pour environ 145.000 tonnes d’uranium. Peut-on vraiment envisager une telle production de manière durable ?"


Notons que le problème des centrales nucléaires se posera tout autant avec l'arrivée massive de la voiture électrique, 

"Voiture électrique = voiture nucléaire
La preuve par les chiffres: si on estime la consommation d'une petite voiture électrique à 0.2KWh (KiloWattHeure) par km (climatisation et autres options énergivores comprises) et que celle-ci parcourt 14.000 km/an (kilométrage moyen en France) on obtient: 0.2KWh par km x 14.000 km par an = 2,8 MWh (MégaWattHeure) pour une petite voiture par an.
En France, 36 millions de petites voitures x 2,8 MWh = 100 millions de MWh par an.
A titre de comparaison la puissance éolienne installée aujourd'hui est de 6000 MWH, la production solaire est de quelques milliers de MWh. Alors que reste-t-il pour fournir ces millions de MWh? Le nucléaire!
Avec une production moyenne de 6 millions MWh par réacteur et par an on obtient: 100 / 6 = environ 17 nouveaux réacteurs nucléaires sont donc nécessaires pour pouvoir électrifier l’ensemble du parc automobile français"



Voir aussi : Pourquoi même rechargée au Solaire, la voiture électrique n'est pas propre ?