jeu.

25

déc.

2014

Nucléaire & Drones: des experts parlent

Dans cette émission du 31 oct. 2014 nous verrons pendant 1 h 05 un débat aussi passionnant que problématique et inquiétant sur le survol de drones en France au-dessus des centrales nucléaires où des experts nous livrent leurs hypothèses. On nous parlera des différentes pistes évoquer pour tenter d'expliquer tant bien que mal ce phénomène. 

Commentaires

lun.

01

déc.

2014

Est-ce un drône qui a attaqué la centrale nucléaire de Tihange ? (Belgique)

Voyons voir, par rapport aux très nombreux survols de drones sur les centrale nucléaire françaises, je suis très inquiet... Et pas trop non plus, je vous expliquerai pourquoi. Il y a à peine quelque semaines, on entendait pour la première fois sur RTL un expert du nucléaire nous évoquer le risque que les drones, pourraient être là pour préparer un attentat non sur la partie nucléaire des centrales, mais sur les transformateurs (voir la vidéo ci-dessous) et là comme par hasard ,c'est la centrale de Tihange qui depuis Dimanche est à l'arrêt suite à un incendie sur un transformateur ! Lien  (source de la photo)

Incendie d'un transformateur à la centrale de Thiange  (source RTL) suite à une explosion d'origine inconnue. 

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement... On nous dit que l'on ignore totalement la raison de cet incendie.

Alors que dire ? Est-ce un drone qui a attaqué le transformateur de la centrale de Tihange ? On pouvait s'y attendre, la question n'est ni abordé  par les autorités, ni par aucun médias. Et pourtant, combien cette question normale devrait être la première à être posée, d'autant plus, que déjà Mercredi 12 novembre 2014 un des groupe électrogène de la centrale a littéralement explosé pour là aussi une cause inconnue nous dit-on. Lien

De plus, nous savons que le risque terroriste n'est plus qu’une hypothèse mais quel a déjà été confirmée depuis le mois d'août 2014... En effet bien qu'aucun média ni autorité nous en parle, au mois d'août 2014 la centrale nucléaire de Doel (également en Belgique) a été délibérément victime d'un sabotage sur une vanne (partie non nucléaire de la centrale) lien

Pourquoi aucun média aucune autorité n'osent dire les choses clairement ? Simplement parce que les choses sont peut-être trop difficile à dire... La centrale de Doel a été victime d'un sabotage délibéré qui visait l'arrêt de la centrale pour plusieurs mois... Mais ne mâchons pas les mots, il s'agit bien d'un sabotage et donc bel et bien d'un attentat délibéré sur la partie non nucléaire de la centrale. Depuis l'arrêt très prolongé de Doel, on nous parle de risque de black-out en Belgique, d'après les autorités la Belgique risquerait de ne pas faire face a l'hiver qui vient... Mais depuis la fermeture de Thiange Dimanche, le risque d'un black-out se précise. Si on n'arrive pas rapidement à rétablir la centrale de Thiange, une seule chose est claire, si l'hiver sera rude, les centrales n'assureront plus leur rôle d'alimenter la Belgique en électricité, et dans ce cas, le risque d'un effet domino, de chute de tension sur toute l'Europe n'est plus à exclure et ce black-out sera très difficile à rétablir dans des temps raisonnables et  pourrait durer des mois voire des année. C'est ce que nous suggérais un expert en énergie nucléaire le 5 novembre sur RTL. 

De quoi faire  plonger l'Europe entière dans une crise financière inimaginable. 

Imaginer qu’un jour tous nos téléphones, Tous les ordinateurs  s'arrêteront sans aucun moyen de communiquer. C'est difficile à imaginer pourtant c'est quelque chose qui risque d'arriver, et ce plus que jamais dans l'histoire de l'humanité. C’est loin d'être une fiction.

Dans ces conditions, la raison pour laquelle je vous dis être inquiet, mais pas trop non plus, peut vous paraître étrange... Comment puis-je être inquiet sans être trop inquiet étant conscient du risque réel de ce dont je suis en train de vous parler ? 

La raison, est pour moi que si cela arrive réellement, le débat autour du nucléaire, deviendra évident, tant pour les autorités, que pour le peuple.

Je vous explique le fond de ma pensée, vous avez tous entendu parler du survol des drones au-dessus de toutes les centrales nucléaires françaises. Ces drones ont  été observés au-dessus des centrales, non au-dessus de sites d'énergie renouvelable, nous avons donc que très probablement Il y a une raison là derrière... Et la raison pour moi est évidente, c'est que ces drôles en veulent aux centrales nucléaires et non aux énergies renouvelables. Je pense que cela est assez clair n'est-ce pas ? 

Donc, je vous suggère mon hypothèse: nous savons que les mystérieux survols de drone n'ont jamais été revendiqués jusqu'à présent, nous savons qu'un drone ne peut pas s'attaquer à la partie nucléaire d'une centrale par contre nous savons qu'elle peut détruire un transformateur et plonger  l'Europe dans le noir... Un pays nous vaudrait-il du mal ? Réponse pour moi: Hé non.  Pourquoi ?  car si c'était le cas, les drones n'aurait aucune raison d'aller dans des zones interdites au vol et s'attaquerait au transformateur des champs éoliennes photovoltaïque là où l'espace aérien n'est pas interdite... Pourquoi donc compliquer les choses ? D'aller attaquer les centrales nucléaires dans un espace aérien protégé alors que on pourrait attaquer des transformateurs sur des champs d'éoliennes et de photovoltaïques avec encore plus de facilité... Vous en conviendrez il n'y a aucune raison, de chercher une telle difficulté sans raison valable. Donc voilà je soupçonne que si ces drones son effectivement des drone de terroristes, il devrait s'agir de gens qui en voudrait aux centrales nucléaires et donc peut-être un groupe d'anti-nucléaire qui voudrais non seulement démontrer que la preuve flagrante est évidente que le risque terroriste n'est pas une fiction, mais qui en s'attaquant au centrales nucléaire, réclamerais la fermeture de toutes les centrales nucléaires en France.

Si un tel groupe très organisé existait et réussissait son  coup, l'opinion publique serait très marquée mais pas seulement. C'est bel et bien les autorités qui seraient du jour au lendemain obligées de reconnaître que le nucléaire est infiniment trop dangereux si de simples drôles peuvent mettre l'économie de tout un pays en péril. Nous savons, que Les finances dirigent la politique des pays, que notre politique est entièrement au service de l'argent... C'est pourquoi tant que l'uranium permettra de faire de l'argent une part de la politique sera pour l'uranium, mais qu'en sera-t-il lorsque l'uranium sera la cause de l'effondrement de tout un système ? Ce jour là les politiques du monde seront devant le fait accompli et le nucléaire, sera la cause de cet effondrement, et les gouvernements du monde entier réfléchiront enfin ensemble pour fermer toutes leurs centrales pour ne surtout plus jamais risquer  une attaque d'éco terroristes antinucléaire... Voici donc mon inquiétude mais voici également mes espoirs que je voulais vous partager... C'est avec plaisir que je lance le débat, c'est avec plaisir que je voudrais parler avec vous c'est avec plaisir que je lirai vos commentaires, vos réaction, car tous ensemble, nous serons mieux à même de réfléchir à la question posée par mon article. 

Oliver Starc


Voir aussi: Énorme faille dans la sécurité de la centrale de Tihange: un drone l'a survolée en toute tranquillité (vidéo)

http://m.rtl.be/?site=info&newsid=1147530


Commentaires




Ps: je précise que depuis que j'ai écrit cet article, je viens d'apprendre que l'explosion du transformateur de la centrale nucléaire de Thiange, n'est pas dû à un drône et n'est donc pas un acte de sabotage...   


Je pense malgré tout, que l'article propose une hypothèse intéressante à savoir que les drônes pourraient servir à mettre à genoux l'industrie nucléaire.